Climate Diplomacy Expert (CDiE) – Expert.e en diplomatie climatique

Part Time
Posted 1 week ago

La version française est la suivante

Job Title: Climate Diplomacy Expert (CDiE)
Initiative Name: “Capacity building in climate diplomacy for vulnerable Small Island States” under the Technical Assistance Partnership – Expert Deployment Mechanism (TAP-EDM)
Job type: Temporary Part time
Location of Position: Canada (remote) with travel to Maldives
Reporting to: Project Manager, TAP-EDM
Remuneration: Fees are subject to negotiation and shall not exceed established market rates.
Indicative LOE/Time Frame: 45-55 days over a 7 month period
Citizenship: Applicants must be Canadian citizens or have permanent resident status in Canada.
Language Requirements: As required.
Application Deadline: October 7, 2022

Application Instructions:

1. We welcome applications from individuals and from governmental, non-governmental and private organizations.
2. A cover letter is mandatory to be considered. Cover letters should detail how you fit the opportunity, your daily fee and current availability.
3. Click the “Apply now” link to upload your cover letter and CV (Curriculum Vitae). Apply Now
4. Only successful candidates will be contacted. No phone calls please.

At Alinea International we value equity, diversity, and inclusivity in everything we do. We are an equal opportunity employer opposed to all forms of discrimination. We actively seek and encourage applications from people of diverse backgrounds recognizing that an inclusive workforce enriches our organization and achieves smarter, more innovative results.
Alinea is committed to the protection of children and vulnerable adults. Due to the nature of our work, all candidates will be subject to due diligence checks and extensive background checks where appropriate.

TAP-EDM Description:

The Technical Assistance Partnership – Expert Deployment Mechanism (TAP-EDM) Project provides targeted, short-term (up to 12 months) technical assistance to National Government Entities (NGE) from eligible OECD-DAC countries. The Mechanism is expected to deploy over 250 Canadian experts via 120-150 technical assistance initiatives designed to resolve capacity gaps to bring about the desired changes of the recipient NGEs. Fully aligned with Canada’s Feminist International Assistance Strategy (FIAP), these initiatives will integrate gender equality, climate action/environmental sustainability, human rights, and good governance as key objectives. Canadian experts will come from all walks of life, proudly representing world-class technical human resources but also the diversity and multi-culturalism that is Canada.

TAP-EDM is a four-year C$18,750,000-million-dollar project funded by Global Affairs Canada (GAC) and managed by Alinea International.

About the work

Maldives is one of the most vulnerable countries to climate change and this vulnerability is evolving into a security issue for Maldivians. Consequently, the Maldivian government has made climate action a priority, actively implementing domestic adaptation and mitigation measures in order to achieve ambitious climate change targets. Maldives cannot do this alone, however, and relies heavily on its cadre of four (4) Climate Negotiators to effectively represent Maldives at international fora to: (i) advocate for the Maldives (and SIDS in general); and (ii) ensure that the Maldives benefits from climate agreements and negotiations. Maldives current cadre of Climate Negotiators is small and to be effective, they need a larger, diverse, well trained and empowered negotiating team to effectively represent the Maldives during UNFCCC COP processes. TAP will support this objective by providing experts who will develop a permanent training program for Climate Negotiators. The training will cover both hard technical/negotiating and soft skills with a design based on cross-referencing a competency profile (for Climate Negotiators) and needs assessment.

The Role

Working in tandem with the Capacity Development Expert, the Climate Diplomacy Expert (CDiE) provides content-specific input into the training curriculum and training. The CDiE is also responsible for coaching and mentoring Maldives Climate Negotiators as they participate in COP27. Based on the lessons learned and gaps identified during this participation, the CDiE shall revise the climate diplomacy training curriculum. The work is broken up into two phases.

Specifically, the CDiE shall:
Phase 1:
• Conduct a literature review, co-prepare a work plan
• Develop competency profile of UNFCCC negotiators for SIDS including both hard and soft skills, education, knowledge, experience and attitudes (prerequisites for training)
• Co-develop with Capacity Development Expert a set of capacity and training needs assessment tools that consider both hard and soft skills for climate diplomacy/negotiators. Using these tools, conduct remote, rapid training needs assessment to an existing cadre of negotiators, focusing on the four (4) current UNFCCC Maldivian climate negotiators
• Using best training and capacity development approaches and practices; contribute to the design, development and delivery of an initial/draft training program for Maldives’ Climate Negotiators. The objective of the program is to build and/or enhance technical knowledge, soft skills and attitudes of climate negotiators in climate diplomacy. A portion of the training shall focus on participation/management of group advocacy (SIDS/as part of the G77) in the UNFCCC COP processes. Development shall include an initial draft of a facilitator’s manual, participants’ handbook, training quality questionnaire and negotiation tip sheet in advance of COP27. Training is assessed for its effectiveness, relevance and applicability.
• Participate with the Maldives Climate Delegation in COP27, coaching and mentoring Maldives’ Climate Negotiators (4) participation and negotiations at COP27 in Sharm El-Sheikh, Egypt 06-22 November 2022.

Phase 2
• Assess and catalogue current education offerings for climate diplomacy in Maldives but also across SIDS in South Asian and Polynesia
• Using the experience at COP27, contribute to the review and revision of the climate diplomacy training program developed in Phase 1. Contribute to the design, development and delivery of a Training of Trainers short course.
• Working alongside the Capacity Development Expert, selected Maldivian trainers and the Civil Service Training Institute coach/mentor and oversee the delivery of the revised climate diplomacy training course to new Maldivian Climate Negotiators and select Negotiators from other SIDS
• Conduct public engagement activities in Canada
• Prepare an initiative completion report

Required Qualifications:

• Advanced degree/education in political science, international relations, conflict resolution, mediation or similar. Appropriate experience may be considered equivalent to post-graduate work
• Minimum of 15 years in diplomacy, government-to-government relationship-building, government-to-government negotiations, advisory services with a good understanding of diplomacy and negotiations process; ideally in the UNFCCC process with proven record of successful outcomes
• Ideally suited for a current or retired diplomat, senior advisor and/or negotiator (Canadian or permanent resident of Canada) with demonstrated success in concluding government-to-government or multi-lateral agreements and discussions (environment related)
• Sound knowledge, experience and understanding of the environment, climate change and/or climate action ecosystem, what works and doesn’t work within the UNFCCC or other multilateral context
• Demonstrated capacity for managing complex negotiation with a good understanding of diplomacy, protocol, processes and procedures. Able to leverage negotiation processes to achieve a desired outcome
• Previous experience managing, safeguarding and leveraging sensitive and delicate state information
• Capable of explaining negotiations and negotiation processes to others; ideally with some background in training, coaching and mentoring others on these processes
• Knowledge of Maldives and/or SIDS and regional and international environmental policies, environmental assessments processes, regulations and standards.
• Well-honed communication skills including a mastery of persuasive writing and presentations; able to think and respond quickly to changing information, scenarios and circumstances
• Fluency in English, preference for bilingual (French/English) candidates.

Version française

Titre du poste: Expert.e en diplomatie climatique
Nom de l’initiative: « Développer les capacités en diplomatie climatique des petits États insulaires vulnérables » dans le cadre du Partenariat d’assistance technique – Mécanisme de déploiement d’experts (PAT-MDE)
Type d’emploi: Temporaire, temps partiel
Lieu du poste: Canada (à distance) avec des séjours dans les Maldives
Supérieur immédiat: Gestionnaire de projets, PAT-MDE
Rémunération: Honoraires négociés ne devant pas dépasser les taux du marché
Durée d’emploi et calendrier provisoires: 45 à 55 jours sur une période de 7 mois
Citoyenneté: Les candidats doivent avoir le statut de citoyen ou de résident permanent du Canada
Exigences linguistiques: Selon les besoins
Date limite de dépôt des candidatures: 07 octobre 2022

Marche à suivre pour déposer sa candidature:

1. Nous accueillons les candidatures d’individus et d’organisations gouvernementales, non gouvernementales et privées.
2. La candidature doit être accompagnée d’une lettre de motivation pour être admissible. Cette dernière doit préciser en quoi vous répondez aux exigences, vos honoraires journaliers et vos disponibilités.
3. Cliquez sur le lien « Postulez maintenant » pour télécharger votre lettre de motivation et votre curriculum vitæ. Postulez maintenant
4. Seules les personnes retenues seront contactées. Ne pas nous appeler.

Chez Alinea International, l’équité, l’inclusion et la diversité sont des valeurs essentielles. Alinea souscrit à l’équité d’emploi et s’oppose à toute forte de discrimination. Nous sommes toujours à la recherche de personnes d’origines diverses, car nous croyons qu’un milieu de travail inclusif enrichit notre organisation et nous permet d’innover et d’obtenir de meilleurs résultats.
Alinea s’engage à protéger les enfants et les adultes vulnérables. En raison de la nature de notre travail, tous les candidats seront soumis à des contrôles de diligence raisonnable et à des vérifications approfondies des antécédents, le cas échéant.

Description du PAT-MDE:

Le PAT-MDE fournit une assistance technique ciblée et à court terme (jusqu’à 12 mois) à des entités gouvernementales nationales (EGN) de pays admissibles à l’aide internationale canadienne comme le définit l’OCDE. Le mécanisme devrait permettre le déploiement de plus de 250 experts canadiens dans le cadre de 120 à 150 initiatives d’assistance technique (IAT) conçues pour combler les lacunes en matière de capacités et apporter les changements souhaités par les EGN bénéficiaires. Pleinement conformes à la Politique féministe d’aide internationale (PFAI) du Canada, ces initiatives intégreront l’égalité des genres, l’action climatique, la durabilité environnementale, les droits de la personne et la bonne gouvernance à leurs objectifs clés. Les experts canadiens viendront de tous les horizons, offriront une expertise technique de calibre mondial et représenteront la diversité et le multiculturalisme canadien.

Le PAT-MDE est un projet quadriennal de 18 750 000 $CA financé par Affaires mondiales Canada (AMC) et géré par Alinea International.

À propos de l’IAT

Étant l’un des pays les plus vulnérables aux changements climatiques, les Maldives font désormais face à des dangers croissants. Déterminé à faire de l’action climatique sa priorité, le gouvernement maldivien met activement en œuvre des mesures d’adaptation et d’atténuation nationales afin d’atteindre ses cibles ambitieuses en matière de changements climatiques. Or, le pays ne peut y parvenir seul, puisqu’il dépend essentiellement de quatre négociateurs climatiques chargés de le représenter sur les tribunes internationales en: i) parlant au nom des Maldives (et des petits États insulaires en développement en général); et ii) veillant à ce que le pays tire parti des ententes et négociations relatives aux changements climatiques. À l’heure actuelle, l’équipe de négociation est réduite et doit être agrandie, diversifiée, mieux formée et mieux outillée pour gagner en efficacité et bien représenter les Maldives à la Conférence des Parties (COP) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). À l’appui de cet objectif, le PAT déploiera des personnes expertes qui créeront un programme de formation permanent à l’intention des négociateurs climatiques. La formation générale et spécialisée en négociation devra être établie à partir de l’évaluation des besoins et du profil de compétences préalablement établi pour les négociateurs climatiques.

Rôle de l’expert.e

En collaboration avec la personne experte en développement des capacités, la personne experte en diplomatie climatique prodiguera des conseils sur la diplomatie climatique en vue de l’élaboration de la formation et du contenu des cours. La personne experte en diplomatie climatique sera aussi responsable du mentorat et de l’accompagnement professionnel des négociateurs climatiques maldiviens pendant leur participation à la COP 27. À partir des leçons tirées et des lacunes cernées lors de la COP 27, la personne experte en diplomatie climatique devra réviser le programme de formation en diplomatie climatique. Le travail est réparti en deux phases.

Plus précisément, la personne experte en diplomatie climatique devra accomplir les tâches énoncées ci-dessous.
Phase 1
• Effectuer une revue de la littérature et collaborer à la préparation d’un plan de travail.
• Établir le profil de compétences des négociateurs de la CCNUCC pour les petits États insulaires en développement qui énonce les compétences générales et spécialisées, les études, les connaissances, l’expérience et le savoir-être (prérequis pour la formation).
• De concert avec la Experte en Développement des Capacités, concevoir une série d’outils d’évaluation des besoins en matière de formation et de capacités qui tiendront compte des compétences générales et spécialisées des négociateurs climatiques. À l’aide de ces outils, réaliser une évaluation rapide à distance des besoins de formation du groupe actuel de négociateurs, plus précisément des quatre négociateurs climatiques maldiviens de la CCNUCC.
• En utilisant les meilleures approches et pratiques de développement des capacités et d’élaboration de formations, contribuer à la conception, à la création et à la prestation d’un programme initial de formation pour les négociateurs climatiques maldiviens. L’objectif du programme est de perfectionner les savoirs, savoir-faire et savoir-être des négociateurs climatiques en matière de diplomatie climatique. Une portion de la formation portera sur l’aspect de participation et de gestion des initiatives de groupe de défense d’intérêt (relativement aux petits États insulaires en développement faisant partie du G77) dans le cadre des procédures entourant la COP de la CCNUCC. Il faudra notamment rédiger le manuel du formateur, le manuel du participant, un questionnaire sur la qualité de la formation et une fiche-conseil sur la négociation en prévision de la COP 27. La formation sera évaluée selon les critères suivants : efficacité, pertinence et applicabilité.
• Aux côtés de la délégation maldivienne, participer à la COP 27 à Sharm El-Sheikh, en Égypte, du 6 au 22 novembre 2022, pour encadrer les négociateurs climatiques pendant les négociations.

Phase 2
• Analyser et répertorier les possibilités d’apprentissage en diplomatie climatique dans les Maldives, mais aussi dans les petits États insulaires en développement de l’Asie du Sud et de la Polynésie.
• À partir des leçons tirées de la COP 27, contribuer à la révision du programme de formation en diplomatie climatique élaboré à la phase 1. Contribuer à la conception, à la création et à la prestation d’une courte formation des formateurs.
• En collaboration avec la Experte en Développement des Capacités, des formateurs maldiviens et le Civil Service Training Institute, encadrer et superviser la prestation de la nouvelle mouture de la formation en diplomatie climatique aux nouveaux négociateurs climatiques maldiviens et aux négociateurs d’autres petits États insulaires en développement.
• Mener des activités de mobilisation du public au Canada.
• Rédiger un rapport de fin d’initiative.

Qualifications requises:

• Diplôme d’études supérieures en science politique, en relations internationales, en résolution de conflits, en médiation ou dans un domaine semblable. Une expérience comparable pourrait être considérée comme équivalente.
• Au moins 15 ans d’expérience en diplomatie, en culture de relations de gouvernement à gouvernement, en négociations entre gouvernements et en services consultatifs. Bonne maîtrise de la diplomatie et des procédures de négociations et idéalement une participation fructueuse à la CCNUCC.
• Contribution fructueuse à des discussions ou des ententes bilatérales ou multilatérales (en lien avec l’environnement), un atout de taille. Ce poste conviendrait parfaitement à un diplomate, un conseiller principal ou un négociateur actif ou retraité (Canadien ou résident permanent du Canada).
• Solides connaissances pratiques et théoriques de l’environnement, des changements climatiques, de l’écosystème de l’action climatique et des pratiques propres à la CCNUCC ou d’autres contextes multiculturels.
• Capacité démontrée à gérer des négociations complexes. Bonne compréhension de la diplomatie, des protocoles, des processus et des procédures. Capacité à utiliser les procédures de négociation pour obtenir les résultats souhaités.
• Expérience en gestion, protection et utilisation de renseignements de l’État de nature délicate.
• Capacité à expliquer la négociation et les procédures de négociation à d’autres personnes; idéalement de l’expérience en formation et en accompagnement professionnel relatifs à ces procédures.
• Connaissance des politiques environnementales régionales et internationales, ainsi que celles des Maldives ou des petits États insulaires en développement, et maîtrise des normes, des règlements et des procédures d’évaluation environnementale.
• Excellente aptitude à communiquer et maîtrise des présentations et de la rédaction persuasives. Esprit d’analyse aiguisé et capacité à rebondir rapidement si les circonstances l’exigent.
• Maîtrise de l’anglais. Bilinguisme anglais-français, un atout.

Job Features

Job CategoryTAP-EDM
Thank you for your interest in Alinea International. Only shortlisted applicants will be contacted; no telephone enquires please.